Grandir librement - cultiver la joie : les recettes d"un weekend idéal


Un dimanche soir, Stanislas ronchonnait dans son coin : " rien, rien dans le weekend ne m'a plu".

 


Mon sang n'a fait qu'un tour. J'ai distribué papiers et crayons à chacun en demandant de lister les éléments qui faisait un bon weekend.
Il y a eu plusieurs minutes de silence. Nous avons tous remis nos listes.
Nos listes se recoupent pour beaucoup d'item ( ouf!). Nous avons le bonheur de noter que nombre d'éléments notés pour les enfants mentionnaient "ensemble", ou " tous les 4".

Ce recensement avait dans ma tête une double utilité : 
- une utilité pratique d'abord, pour organiser les weekends en prenant en compte les préférences de chacun,
 - une utilité éducative ensuite  en discutant des préférences de chacun, de la conciliation de celles-ci, du vivre ensemble. Puis cela permet d'objectiver les avis des uns et des autres.

Dès le weekend suivant, nous avons appliqué la méthode. Nous sommes allé au ciné à vélo. Avons invité les copains. Effort zéro : car à part les repas qu'il faut faire  pour 6 ou 8, les enfants s'occupent seuls ou avec Amaury.

Bref, je vous recommande cette façon de faire!

Commentaires

  1. quelle belle réussite que d'avoir saisi la balle au bond ! parfois il suffit d'ailleurs simplement de se poser et réfléchir pour découvrir que la première impression de déception ne recouvre pas l'intégralité de l'expérience vécue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on finit sur un truc super positif : la magie de la parentalité

      Supprimer
  2. ah oui, ca me parle carrément comme idée !
    Je plussoie l'invitation des copains, un max de contents pour un effort quasi nul !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est magique les invitations de copains!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés