samedi 18 octobre 2014

Un rêve de potager #1 - pourquoi commencer un potager?

Cela fait des années que je rêve de commencer un jardin potager. J'ai même fait une expérience assez infructueuse avant la naissance des garçons. Mais cette année, motivée par mon petit jardinier Gautier, revigorée par la lecture de quelques excellents livres, et défiée par mon amie Anne, Gautier et moi nous nous lançons.


Pourquoi se lancer dans un jardin potager?
1. Parce que Gautier et moi adorons contempler/nous régaler avec celui de ma maman.
2. Parce que cela ancre dans le temps : on passe du temps dehors, on vit avec les saisons, on s'impatiente de la lenteur des pousses.
3. Parce que les légumes des potagers, c'est délicieux. Miam, les haricots verts du jardin.
4. Parce qu'on a décidé de faire un potager bio. Et de maîtriser donc ce qu'on mange.
5. Parce qu'on peut faire des cultures originales. Moi, je rêve de coriandre, très difficile à trouver de manière régulière.
6. Parce que je trouve cela très joli ( ci-dessous une aquarelle du potager de ma maman)


Vous savez qu'en 2008, 89% des jardiniers qui ont commencé un potager ont récidivé l'année suivante?
Vous vous lancez aussi?

15 commentaires:

  1. On a fait un patager l'année dernière et on avait retourné et semé un mini potager pour Galaad (mon grand de 2,5 ans) qui s'en occupait tous les soir quand je m'occupais du "grand potager" et quel bonheur d'aller chercher nos carottes, radis, chou, salade et compagnie ! En plus, le goût est bien là comparé aux légumes de grandes surfaces et on sait qu'il n'y a pas de produit toxique dessus, ce qui est rassurant pour les popotes du mini et pour nos assiettes aussi ! Nous, on va récidiver cette année, c'est sûr et certain ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tenez-nous au courant, on fera des échanges de graines, de bonnes pratiques et je comptais lancer une série d'interviews " discussions de potagers". je compte sur vous deux!

      Supprimer
  2. pour moi, c'est une évidence depuis toujours (=depuis que j'ai un peu de terre à gratter) et même enceinte jusqu'aux yeux, je bêchais ! par contre, au fil des années, qq déceptions sont à prévoir : bcp de temps et de sueur ne donnent pas toujours le résultat escompté (grr la météo qui fait pourrir les graines / sécher les salades / tomber malades les pieds de tomates ...) et même si je continue, la production frise parfois le ridicule ! je mise désormais sur les vivaces dont on s'occupe peu : petits fruits rouges, rhubarbe, aromatiques ... ça au moins, ça donne toujours !! et je continue à m'échiner quand même, tout en m'interrogeant sur ce qui cause la réussite / l'échec ... les facteurs sont tellement nombreux ! heureusement que chaque année, je peux compter sur les voisins / collègues / amis pour faire qq échanges sympas : noix contre poires, prunes contre plantes aromatiques ... c'est pas si mal !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tes conseils! je mets des chances de notre coté en optant pour le hors-sol et, on va croiser les doigts!

      Supprimer
  3. Sur mon balcon c'est compliqué :) mais j'ai tout de même des aromatiques : merci l'Hom, c'est lui le jardinier de la maison !

    RépondreSupprimer
  4. j'avais un jardin avec 4 carrés de 1.20 m de coté... tout a été démoli pour cause de travaux d'enfouissement des fosses... je n'ai pas eu le courage de repartir de zéro !
    mais l'envie reste !
    bises
    cox

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cox, tu ne voudrais pas te (re)lancer en même temps que nous?

      Supprimer
  5. oui oui et re oui, je suis d'accord avec toi!, nous on a commencé cette année et pour rien au monde on arrêtera je pense!
    il y a c'est vrai un coté artistique, voir les haricots noirs grimper sur leur sculpture d'osier ou les fleurs de pois s'enrouler, c'est sublime!
    il y a tellement de fruits et légumes en plus qui ne demande pas beaucoup de travail et qui motive dès la première année. J'adore aller dans le jardin et avoir cette sensation de profusion, voir toutes ces couleurs
    Perso,je ne me lasse pas de photographier les légumes, j'ai découvert plein d'insectes, on ressent la terre, on patauge dedans avec ses mains , la texture est parfois sublime et je pense effectivement qu'avec un enfant c'est un pure bonheur!! bon courage pour les premiers coup de bêche tout de même!
    je te conseille les 3 sœurs justement (Cf mon article ) qui donne vraiment bien et les cassis, framboise, mure qui sont faciles et prolifiques ainsi que rhubarbe, oseille et blette qui donne vite ett tout le temps!
    et puis il y a des fleurs pour des enfants qui sont aussi très drôles (Maïs, tournesol...)
    profite bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je file voir ton article. Et que dirais-tu échanges de graines, de bonnes pratiques. de plus, je comptais lancer une série d'interviews " discussions de potagers". Je compte sur toi!

      Supprimer
    2. Ça me botte bien! d'autant plus que je pensais faire un article peut être sur les graines et le jardin sur butte que met en place mon homme .....

      Supprimer
  6. Tout pareil.
    Je suis en pleine planification de mon premier potager au carré suivant les conseils d'Anne-Marie Nageleisen http://www.potagerencarres.info/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mamélie, je compte sur toi aussi pour des échanges de bonnes pratiques, de graines et je te solliciterai pour une interview!

      Supprimer
  7. Ayant toujours vu mon Papa jardiner, retourner et travailler la terre de sont grand et beau potager, cela m'a semblé naturel, dès que j'ai eu quelques mètres carré, de cultiver mes légumes ..Et je persévère depuis des années, pas avec autant de succès que lui, ne récoltant très souvent que quelques maigres légumes, mais je persévère en me disant qu'un jour peut être je serais à la hauteur (je n'habite pas non plus la même région et ne possède pas la même qualité de terre ..il faut bien se trouver des excuses!!). Je suivrai la suite de ton aventure avec grand intérêt .

    RépondreSupprimer
  8. C'était un peu osé de démarrer en fin d'été ton projet de potager mais je vois que ça démarre bien ! Bien sûr, je suis dans la course pour le printemps ! Hier, nix potager : enfouissage de bulbes de tulipes et de rhizomes de pivoine et d'anémones. Il n'y a plus qu'à attendre... Je vais désormais profiter de la morte saison pour affiner ma stratégie potagère : rendez-vous dans quelques mois !

    RépondreSupprimer
  9. C'est marrant, j'étais persuadée que tu avais déjà un potager de longue date ! bon courage, c'est vraiment une chouette expérience, j'ai démarré le mien au printemps dernier ! c'était une réussite très approximative (envahissement de mauvaises herbes notamment...) mais j'ai kiffé :-)

    RépondreSupprimer